Les Qualifications:

Pour pouvoir prendre part aux épreuves organisées par les Sociétés de Courses, le trotteur devra avoir satisfait aux épreuves de qualifications. Elles sont ouvertes aux chevaux à partir de 2  ans et se déroulent tout au long de l'année.

Quand il aura réussi l'essai chronométré le trotteurs participera à ses premières compétitions.

Pour participer de nouveau aux courses, ils devront se soumettre aux épreuves de requalifications.

Les Requalifications:

Ces épreuves concerne les chevaux qualifiés; mais qui n'ont pas les gains nécessaires à leur âge, ou qui n'ont pas couru durant une période donnée.


Les Gains:

La valeur nominale des prix est répartie jusqu'au 7ème de chaque course, selon le classement obtenu:


Attention: à partir du 3 mars 2013, une nouvelle répartition :

    1er .............45 % (au lieu de 50 %)
    2ème..........25 % (inchangé)
    3ème..........14 % (au lieu de 13 %)
    4ème............8 % (au lieu de 6 %)
    5ème............5 % (au lieu de 3 %)
    6ème............2 % (inchangé)
    7ème............1 % (inchangé)

Sur les gains obtenus en course, le propriétaire est redevable d'une commission  de 15% HT à l'entraîneur et 5% HT au jockey/driver.

  • Exemple: Si votre cheval remporte une course dont le  prix nominale est 10.000€; les gains sont répartis comme suit:
--> Gains Propriétaire: 4.500€ - Repart à l'Entraîneur: 750€ HT - Repart au Jockey/Driver: 250€ HT

La Fiscalité:

Les gains en course ne sont pas imposables si les propriétaires ne sont ni éleveurs, ni entraîneurs et qu’ils se contentent de confier l’exploitation de la carrière à un entraîneur professionnel. En revanche, si une plus-value est réalisée lors de la revente du cheval, elle sera taxée sous un régime voisin des plus-values immobilières, avec toutefois, des abattements plus importants.